2 octobre 2019

Les Viandes du Breton concentre sa production dans les produits de niche

Partager

Les Viandes du Breton concentre sa production dans les produits de niche

Vincent Breton, président des Viandes du Breton inc., officialise sa volonté de concentrer ses opérations autour des produits de niche, soit le porc biologique, le porc d’élevage rustique (GAP 5-step® et Certified Humane Raised and Handled®) et le porc élevé sans antibiotiques, vendus sous la marque duBreton, en choisissant de réduire de façon importante ses approvisionnements de porcs de commodité.

Cette décision, effective le 2 février prochain, fera passer son volume de transformation de porcs de niche à son usine de Rivière-du-Loup, de 60% à 90%, puisqu’actuellement, près de la moitié de son volume de transformation est encore composé de porcs dits de commodité, destinés à la vente de gros et au marché d’exportation. Ces produits, provenant de porcs de commodité, ne portent pas la marque duBreton.

Une suite logique

Déjà leader de la production et de la transformation de porc de niche en Amérique du Nord, la volonté de la famille Breton est toujours de valoriser et supporter les fermes familiales canadiennes. « Nous demeurons convaincus que le contexte agricole canadien ne permet pas aux éleveurs, régis par le modèle commodité, d’être compétitifs sur le marché nord-américain, ou même mondial. Pour nous, la conversion totale de notre production vers des programmes de spécialités, indépendants des aléas du marché, représente la voie à suivre pour assurer la pérennité de l’organisation », explique Vincent Breton. « Le choix de concentrer nos efforts exclusivement dans les produits de niche était évalué depuis un bon moment et le processus de conversion est enclenché depuis de nombreuses années. Bien entendu, nous allions au rythme de la demande et du consommateur, mais aujourd’hui, nous avons le sentiment que tous les éléments sont réunis pour faire un pas de plus dans cette direction » conclut-il.

Rappelons qu’en 2015, l’entreprise a pris l’engagement d’investir 30 M$ dans la conversion de ses fermes de commodité en élevage répondant aux normes Certified Humane Raised and Handled®, GAP 5-step et biologiques, produisant ainsi plus de 300 000 porcs élevés sans cage sur une période de 3 ans. En 2016, Les Viandes du Breton a décidé de cesser l’usage du bâton électrique dans ses installations et en janvier 2019, la famille Breton a annoncé sa dissociation du programme d’assurance stabilisation des revenus agricoles (ASRA).

Depuis, l’entreprise ne cesse d’accroître la distribution de ses produits de niche, commercialisés sous la marque duBreton, dans les marchés québécois, ontariens et américains. La réduction considérable des approvisionnements en porcs de commodité au bénéfice d’une concentration dans la production de niche s’inscrit dans cette démarche, directement liée à l’objectif de l’entreprise, de renforcer sa position de leader nord-américain en production et transformation de porc d’élevage rustique et biologique.

Partager