duBreton Recettes de porc
bientôt en ligne

8 août 2017

Prouvez-le!

Partager

Prouvez-le!

La majorité des Canadiens aimerait que les allégations accrocheuses soient validées par un organisme crédible et indépendant

 

Il y a beaucoup d’allégations dans l'industrie de la viande: naturel, sans d'antibiotiques, élevé de façon humaine. Mais très peu d'entreprises soutiennent leurs revendications avec une certification indépendante - une réalité que les Canadiens trouvent difficile à avaler. Un récent sondage‡ réalisé par MARU / Matchbox auprès de plus de 1 000 Canadiens a révélé les faits suivants:


• Plus des deux tiers de la population (67 pour cent) se soucient du traitement éthique des animaux en ferme.
• Un total de 83 pour cent des gens reconnaît que si une marque déclare élever ses animaux de façon plus humaine, alors cette affirmation doit être certifiée par une organisation indépendante qui vérifie régulièrement les conditions dans lesquelles les animaux sont élevés.


Bien que de nombreuses entreprises déclarent appliquer des normes supérieures de bien-être animal, il n’y a aucune obligation juridique de les appuyer par une vérification indépendante. De plus, la mention «bien-être animal» peut être interprétée de plusieurs façons. Au Canada, une seule entreprise spécialisée dans la viande porcine - duBreton® - peut afficher le logo Certified Humane® sur tous ses produits, des gammes rustique et biologique. Délivré par la Humane Farm Animal Care, organisme nord-américain à but non lucratif spécialisé dans le bien-être des animaux, le logo Certified Humane® garantit que tous les produits respectent ou dépassent les normes exigées par cet organisme pour le bien-être des animaux de ferme.

 

Être certifié signifie que nous ne faisons pas de compromis
Tandis que les gentilles promesses retiennent l’attention sur de jolies étiquettes, les consommateurs canadiens veulent une preuve du meilleur traitement des animaux. DuBreton®, leader canadien en matière de bien-être animal, entend et encourage les consommateurs à rechercher des produits qui affichent le logo Certified Humane®. «En 2003, nous avons été le premier producteur de porc en Amérique du Nord et sommes toujours les seuls au Canada, à détenir la certification Certified Humane®», explique Vincent Breton, président de duBreton®.

 

«Nous croyions que le fait d’acquérir le sceau Certified Humane® était la bonne chose à faire et aiderait les consommateurs à prendre des décisions éclairées en matière d’alimentation».


«Utiliser des allégations accrocheuses, sans processus de vérification sérieux, cause de la confusion et dilue les efforts et investissements des entreprises, qui prennent les mesures nécessaires pour prouver leurs allégations», ajoute Adele Douglass, directrice générale et fondatrice de la Humane Farm Animal Care, l'organisation qui attribue la certification Certified Humane®. "Nous assurons une surveillance indépendante. La validation sur place est un élément essentiel de notre processus de certification et nos inspecteurs visitent régulièrement les fermes ainsi que les abattoirs pour assurer le meilleur traitement pour les animaux ".

 

En tant que leader en production et transformation de produits de porc de niche, duBreton® détient de nombreuses certifications pour ses gammes de porc, rustique et biologique. Certified Humane Raised and Handled® dicte les normes d’élevage et d’alimentation, de la naissance à la toute fin de la vie de l’animal. «Les normes Certified Humane® exigent que les animaux soient élevés sans antibiotiques et nourris de grains végétaux, exempts de sous-produits animaux», explique M. Breton. "Les animaux doivent également vivre dans un environnement sans cages, où ils bénéficient de deux à trois fois plus d’espace, où ils peuvent se déplacer librement, fouiner dans la paille et exprimer leur comportement naturel. Le principe est simplement de permettre aux cochons d'être des cochons ». À ce jour, duBreton® est le seul producteur de porc majeur au Canada, qui respecte ces normes Certified Humane®.

 

DuBreton®, en plus de détenir les certifications biologiques du Canada, des États-Unis et à l’international (QAI), répond également aux normes du Global Animal Partnership (GAP), un programme adopté par Whole Foods Market, grande chaine de vente au détail de produits biologiques en Amérique du Nord. Les normes GAP comprennent 5 niveaux qui régissent, à différents degrés, l’alimentation et le bien-être des animaux, de la naissance à la transformation. Tous les produits de viande vendus dans les Whole Foods Market doivent respecter au moins le premier niveau de la norme GAP. DuBreton est également certifié par Agro-Com, un organisme indépendant chargé de surveiller l'application de protocoles pour le porc élevé sans antibiotiques.

 

Regardez au-delà des allégations
"Les consommateurs ont le pouvoir de faire une différence en questionnant les allégations qui ne sont pas appuyées par un certificateur reconnu et crédible", ajoute M. Breton. Voici cinq façons de faire entendre votre voix:


1) Votez avec votre portefeuille. Si le bien-être animal est une préoccupation pour vous, assurez-vous que les produits que vous achetez soient certifiés par un organisme crédible. C'est la seule façon d'être certain que l'entreprise respecte les normes strictes de bien-être animal et qu’ils sont vérifiées régulièrement. Le logo Certified Humane® est une bonne référence. S’il n'est pas là et qu’on mentionne suivre des normes élevées de bien-être animal, posez des questions.


2) Demandez à votre boucher des produits certifiés par un organisme indépendant. Si aucun produit Certified Humane® n’est disponible chez votre boucher local, demandez-lui de faire des recherches pour en trouver.


3) Demandez au producteur. Si vos produits de porc actuels ne sont pas Certified Humane®, mais qu’ils mentionnent respecter des normes supérieures de bien-être animal, posez des questions. Exigez que les allégations puissent être corroborées par un tiers indépendant et que les pratiques respectent les normes crédibles.


4) Apprenez-en plus sur les normes canadiennes et comparez avec les normes de la Humane Farm Animal Care à www.certifiedhumane.org.


5) Partagez votre point de vue. La page Facebook de duBreton® reçoit et répond aux commentaires et questions sur les pratiques en matière de bien-être animal.

 

"Alors que certaines entreprises ont promis de se tourner, à l’avenir, vers de meilleures pratiques de bien-être animal, duBreton® a pris ce virage depuis 2003, conclut M. Breton. Bien que la certification ne soit pas un processus simple ou peu coûteux, duBreton® croit que c'est une étape essentielle pour faire une réelle différence".

 

Un mode d’élevage profitable pour les petites fermes familiales
Innovateur en élevage de porcs de niche, duBreton® a fait la promesse de produire 300 000 porcs de plus sans cage d’ici la fin de 2018, pour répondre à la demande grandissante des consommateurs qui réclament des produits biologiques et Certified Humane®. Cet engagement sans précédent en matière de bien-être animal, représente un investissement de 30 M$. Tous les produits duBreton® dans les gammes rustique (étiquette bleue) et biologique (étiquette verte) proviennent d'animaux élevés sans antibiotiques, dans un environnement sans cage, nourris de grains végétaux de qualité supérieure. Les animaux sont élevés en groupe, sur couvert de paille et bénéficient de deux fois plus d’espace par individu pour exprimer leurs comportements naturels.

 

DuBreton® travaille actuellement avec plus de 300 fermes familiales partout au Québec et en Ontario. Les producteurs sont rémunérés au coût de production, contrairement aux éleveurs conventionnels, qui sont soumis aux fluctuations du marché. De cette manière, les agriculteurs bénéficient d'une alternative qui leur rapporte un revenu stable et déterminé, qui leur permet de maintenir leur autonomie, d'accroître leur rentabilité et de prévoir à long terme.

 

‡ Le sondage en ligne a été demandé par duBreton via MARU / VCR + C du 5 juillet au 6 juillet 2017, auprès de 1 521 Canadiens sélectionnés au hasard. La marge d'erreur - qui mesure la variabilité d'échantillonnage - est de +/- 2,5%, 19 fois sur 20. Les résultats ont été pondérés statistiquement selon les données les plus récentes sur le niveau de scolarité, l'âge, le sexe et la région afin de s'assurer que les échantillons sont représentatifs de la population adulte canadienne.

Partager